Logo HP 84 * 41 * Logo HP
< Plan du site >   < Recherche >
Dossiers - Mac 41
AccueilNewsForumDossiersArchivesLiens
Accueil
News
Forum
Dossiers

    HP-41, conseils d'achat
    Le PPC-T
    Mac 41
    Module Clonix-41
    Modules HEPAX

Archives
Liens 
> Mac 41, probablement le premier émulateur HP-41 pour Macintosh, a été développé par Thomas Michel-Villaz entre l'été 1986 et le début de l'année 1988.
La version 2.0 (la première vraiment aboutie) est sortie en décembre 1987.


> Mac 41 était destiné à être commercialisé, mais n'a jamais, malgré ses qualités et le bon niveau de finition du projet (même le manuel était rédigé), trouvé d'éditeur.
Mac 41 ne connu donc qu'une distribution antéinternet forcément très restreinte. La portée des échanges de disquettes ne dépassait que rarement les amis de nos amis. Ces échanges étaient de plus entravés par le coût du support. À 560 francs (85 euros) la boîte de dix disquettes 3"½ 400 Ko (tarif de la Fnac en février 1985), on ne les distribuait pas facilement...
Ceux qui sont nés avec Internet prendront peut-être conscience de cette contrainte en consultant, à la page 13 du Micro-revue (PPC-T) numéro 9 de 1985, le post-scriptum de Patrick B. qui venait d'adresser un programme pour être publié : « N'oublie pas de me renvoyer mes deux cartes vierges en échange car je n'en ai qu'une pochette de quarante » ! Toute cette attention pour 224 malheureux octets (112 octets par carte) paraîtra aujourd'hui bien étonnante.


>  Sur la couverture du manuel (rédigé par Eric M.) on trouvait une illustration de Julien M. représentant un croisement entre un Macintosh SE et un HP-41 :

Mac 41 - Page 1


>  L'écran de démarrage nous rappelle que la notoriété de William (Bill pour les intimes) C. Wickes ne date pas d'aujourd'hui (la première édition de Synthetic programming on the HP-41C a été publiée en 1980) :

Mac 41 - A propos de...


> L'écran principal de Mac 41 affichait trois colonnes :

Mac 41 - Ecran 1


>  Un éditeur pleine page (assez rare à l'époque de vi) occupait la première colonne ou les deux premières selon le mode choisi (voir la copie d'écran ci-dessous).
Il affichait jusqu'à cinquante lignes de programme et permettait la sélection de texte avec la souris, le copier-coller, la gestion automatique de la numérotation et de l'insertion des lignes.

Mac 41 - Ecran 2


> On trouvait dans la deuxième colonne le dessin d'un écran de HP-41 dans lequel le contenu du registre alphanumérique était toujours affiché et, dessous, l'historique des six derniers affichages.


> Une option permettait d'afficher tous les noms des programmes chargés en mémoire :

Mac 41 - Ecran 3


> Une option permettait de se rendre directement à un label (numérique ou alphanumérique) ou à un numéro de ligne spécifié.


> L'éditeur permettait une saisie simplifiée et remplaçait automatiquement en cour de frappe un « g'init » par « GTO 'INIT' » ou encore un « s 4 » par un « STO 004 ».


> L'état des drapeaux pouvait être à tout moment inversé en cliquant sur la case correspondante de la troisième colonne.


> Par défaut, les registres 0 à 14 étaient affichés dans la troisième colonne mais on pouvait choisir quinze registres quelconques à afficher.


> Un mode trace permettait de visualiser chaque modification de la pile, d'un registre ou d'un drapeau durant l'exécution d'un programme.


> Une version 3 de Mac 41, qui n'a jamais été terminée, apportait un menu « Communication » qui permettait, en reliant un HP-41 au Macintosh via le module HP-IL et le module HP­IL/RS-232C (82164A), l'échange de données entre le HP-41 et Mac 41 et d'utiliser le lecteur de disquettes 800 Ko du Macintosh avec le HP­41.
Le manuel d'utilisation faisait remarquer, en 1986, qu'il était plus économique d'acheter un Macintosh Plus que d'équiper un HP-41 d'un lecteur de disquettes HP-IL.
 
 
  conception & realisation jaguar 2007  
Get Firefox!